mardi 15 septembre 2015

ELLE... cette sangsue.

"ELLE", comme une personne. Cette ombre qui me colle à la peau et qui me suit dans chacun de mes mouvements. ELLE qui fait partie intégrante de moi. ELLE qui me côtoie depuis plus de 2 ans.

ELLE est là le matin dès que je me réveille, et ELLE ne me quitte pas durant la journée. Lorsque je m'endors, ELLE est aussi là, très présente, bien plus qu'au réveil même!

Si mes enfants me réclament la nuit, ELLE a décidé de se mettre entre nous, ELLE s'incruste.
ELLE me fait grogner dans mon lit, ELLE me fait supplier mon mari d'aller chercher la petite.
Et si j'arrive à me lever, ELLE me fait peur. Peur qu'ELLE prenne le dessus sur moi lorsque mes enfants ont besoin de moi la nuit.

ELLE me gâche mes journées. Je n'ai envie de rien faire. Me promener? ELLE me rappelle que cela me "coute" de le faire, et ELLE me le fait payer si j'y suis allée!

ELLE me rend en colère, ELLE me fait râler sur Paul si il fait une bêtise.
Et pourtant c'est ELLE la seule bêtise dans l'histoire.
ELLE me fait douter sur la continuité de l'allaitement.
ELLE creuse un fossé entre mon mari et moi, car je suis à fleur de peau, à cause d'ELLE.

ELLE est une teigne. ELLE s'accroche. Et si j'arrive à fermer les yeux un peu plus longtemps, ELLE me le fait payer en me rendant encore plus comme ELLE.

ELLE n'est pas que physique, ELLE est devenue psychologique aussi.

ELLE a supprimé mon envie de voir du monde, de sortir. ELLE veut me garder que pour ELLE seule.

ELLE amplifie chaque geste dans la longueur. ELLE me fait souffler pour aller chercher quelque chose.

ELLE amplifie le poids de toute chose. ELLE enlève à mon corps sa force.
ELLE amplifie le temps, et rallonge les journées de ses heures si lourdes, si longues, si nombreuses.

ELLE fait partie de moi. Mais je ne veux pas d’Elle ! Je n'en veux plus.

ELLE me rappelle à elle sans cesse. ELLE ronge mon quotidien petit à petit.
ELLE s'accroche encore et encore, telle une sangsue.
ELLE me vide. Pour me remplir d'ELLE.

ELLE qui peut devenir ELLES si je ne fais pas attention et si je la laisse me vaincre!

ELLE n'est pas mon importance! Je refuse qu'ELLE prenne toute la place de ma vie.

Si tu me suis depuis quelques temps, tu sais que je suis fatiguée.
Et là, tout de suite, maintenant, j'avais envie de parler d'ELLE.
ELLE, mon amie. ELLE, mon double. ELLE, ce reflet dans le miroir.
Je ne veux plus d'ELLE !
 
Demain, je commence le combat contre ELLE pour redevenir MOI.

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. oh toi aussi tu es fatiguée? pfff c'est difficile parfois d'être maman...

      Supprimer
  2. ??? Bon courage !!! Sois forte, bisous ;) <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça va aller, merci. Le fait de l'avoir dit ça fait déjà du bien. Et puis une petite cure de propolis et de gelée royale qu'il faut que j'achète... et prendre soin de moi sera déjà super.
      1 semaine de vacance arrive, mon mari va s'occuper des petits et je vais faire des siestes!

      Supprimer
  3. Je t'envoie une grosse dose de courage :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup !! maintenant que j'ai couché ces "maux/mots" sur la toile, cela va mieux.
      Je reprends mes vitamines, délaissées la semaine dernière, je vais faire une cure de gelée royale et de propolis, et vais prendre soin de moi !
      Une semaine de vacances s'annonce vendredi, à la montagne : je vais me ressourcer et me reposer.
      Je sais que cela va passer, c'est ce qui m'aide aussi!

      Merci pour ta dose de courage, cela me touche ;-)

      Supprimer
  4. Je t'envoie pleins de bisous-courage pour qu'ELLE parte...
    Cela a du te faire du bien de l'écrire, mettre des mots sur les maux...
    Profite bien de ta semaine de vacances pour souffler et TE retrouver :)
    Encore pleins de gros bisoussssssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup! oui cela m'a beaucoup aidé de l'écrire. Cela va déjà mieux ;-)
      vais me reposer, promis!

      Supprimer

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)