mercredi 2 décembre 2015

L'allaitement : les plus et les moins...

Si tu ne le sais pas encore, je suis une maman "allaitante" comme on dit dans le jargon.
Pour rappel j'ai allaité Paul jusqu'à ses 15 mois et Anna, 9 mois et demi est toujours allaité (mais elle demande beaucoup moins... je sens que cela va se terminer bientôt).

Lors de la semaine mondiale de l'allaitement je t'ai parlé de mon expérience, (tu peux relire cet article en cliquant sur ce lien) et je t'avais promis de revenir ici, avec un article sur les points positifs et les points négatifs de l'allaitement.

Alors je te préviens de suite, je vais parler de ce que je pense MOI, ce que j'ai vécu MOI... ceci n'est pas une liste applicable à toutes. (mamans allaitantes ne m'en voulaient pas si je donne des points négatifs que vous n'avez pas vécus ou pour lesquels vous n'êtes pas d'accord, et pareil pour les mamans biberonnantes...)

Bon, on va commencer par les points négatifs... 
  • Tu te réveilles toutes les nuits... et parfois plusieurs fois par nuit (tout le temps en fait)... (allez je me plains un peu : 3 ans que je n'ai pas dormi + de 4h d'affilée!!! (depuis ma grossesse de Paul où il me réveillait la nuit! Jusqu'à... la nuit dernière...). Et si tu as un glouton comme Paul, tu passeras toutes tes heures, jours et nuits, pendant 3 semaines à le nourrir... (pour sa décharge il faisait chaud).
 
  •  Certaines diront que l'allaitement n'abime pas la poitrine... MENTEURS... réfléchissons... tu passes d'une poitrine "normale" 90/95B... à une taille de 100D lorsque ton enfant tarde à boire et que tu es à la limite de faire une explosion Hiroshimesque lactaire (bon ça ne se dit et ne s'écrit pas, mais c'est pour l'image)... puis il le vide et tu retombes à un 100C/95C dans la demie-heure qui suit... et cela plusieurs fois... bon ben tu devines... ça ressemble au poisson-bulle...
 
  • En parlant de l'explosion Hiroshimesque lactaire... et bien saches que lorsque tu as un engorgement : ça fait maaaaaaal !! et tu t'en vas te mettre une feuille de chou pour avoir moins mal (c'est pour dire!)
  • Et puis parfois, sans en arriver à l'explosion Hiroshimesque lactaire, tu peux avoir "une montée de lait"... ben oui, comme ça, sans prévenir... et pas de bol tu n'as pas mis de coussinets d'allaitement dans ton soutien-gorge... ou alors ils ont mal été mis... et paf la super tache sur ton t-shirt! La honte quoi...
  • Tu dois avoir tout un attirail... tire-lait (obligé!), biberon pour donner ton lait tiré, soutien gorge et vêtements permettant l'allaitement "facile", les coussinets d'allaitement (lavables si possible les filles!!) pour ne pas salir touts tes vêtements (et mets-le bien!), le coussin d'allaitement ou un coussin pour éviter de te tuer le dos.
  • Obligée de porter un soutien gorge jour ET nuit (ben oui pour tenir les dits coussinets d'allaitement pour éviter de noyer les draps!).
  • Soit tu arrives à te cacher, t'isoler du reste du monde pour ne pas choquer... soit tu tentes comme tu peux, de "sortir" le sein pour nourrir ton enfant sans que personne ne le voit (c'est sportif mais après plusieurs mois tu y arrives).
  • Tu te réveilles toutes les nuits... et parfois plusieurs fois par nuit! Ah oui, tu as raison, cela je l'ai déjà dit...
  • Tu as le droit à une tripotée de sages femmes à la maternité qui sans te prévenir t'appuies (tripotent pour le jeu de mot) sur le téton pour vérifier que tu as ta montée de lait... ou pas...
  • Lorsque tu allaites, tu as des contractions plus importantes (les tranchées) : alors ok, ceci est un point "neutre" car certes cela te fait + mal (imagines si en + tu as eu une césarienne... oui oui imagines!) mais d'un autre côté cela remet tout en place + vite.
  • Tu ne peux toujours pas boire d'alcool (ou alors tu prévois d'avoir tiré ton lait... ou, du vécu, tu bois ton verre de vin juste après avoir nourri ton enfant en croisant les doigts qu'il ne réclamera pas avant quelques heures!).
  • Tu as tout le temps cette sensation d'avoir soif, la gorge toute sèche pendant ou après la tétée. (non pas de vin... la vraie soif d'eau!).
  • Ton enfant risque de te prendre pour son doudou (du vécu avec Paul).
Allez... on passe aux points positifs:
  • Le top des tops des points positifs : tu donnes le meilleur lait à ton enfant.
  • Pas besoin de réchauffer de biberons, ton lait est à la bonne température tout le temps.
  • Tu as des câlins de ton bébé jours et ... nuits...
  • Tu maigris + rapidement (oui c'est vrai, même si cela ne se voit pas sur moi...)
  • Ton utérus reprend sa taille normale plus rapidement grâce aux contractions + importantes durant les "tranchées" (point neutre, précisé plus haut).
  • Economies financière : pas de lait en poudre à acheter.
  • Ecologique : pas d'emballage, même recyclable.
Alors tu me diras... ouai... pas beaucoup de points positifs. Et bien tu sais quoi, même si il n'y avait que le 1er point, et seulement celui-là : j'aurai quand même allaité mes enfants! J'ai du mal à expliquer pourquoi... cela a toujours été une évidence... je souhaite leur donner le meilleur, et ça, je peux le faire.
Même après 3 années sans dormir + de 4h d'affilée (ah oui ça je l'ai déjà dit aussi...).

Allez... lance toi! De toute façon, il vaut mieux avoir des regrets que des remords. Il vaut mieux essayer et ne plus vouloir, que de ne pas essayer et le regretter après... et même si c'est juste la "tétée de bienvenue"... c'est déjà bien.

6 commentaires:

  1. Coucou. Alors j'ai allaite mes enfants
    Mon premier pendant un mois ( l'arrêt par des crevasses )
    Mon deuxième pendant 9 mois (l'arrêt prise de médicament obliger)
    Ma dernière pendant 3 mois (l'arrêt d'elle même )
    Déçu de me pas avoir pu continuer plus longtemps
    Pseudo facebook: Jennifer jen

    RépondreSupprimer
  2. J'éprouvais trop de doutes à me lancer dans l'allaitement et je savais que je reprendrai le boulot très (trop d'ailleurs) rapidement après (Miniplume avait à peine 2 mois et demi) alors en discutant avec la sage femme lors des cours de prépa à l'accouchement, elle m'a dit une phrase qui m'a rassuré: il vaut mieux un bébé nourri sereinement au biberon que contraint au sein (je pense à toutes les mamans qui allaitent par peur d'être considérée comme une mauvaise maman si elle n'allaite pas et qui le font donc sans envie).
    J'ai longtemps réfléchi et je n'ai finalement pas allaité.
    Comme tu le sais, je respecte les choix de chacun, le tout étant de se sentir bien dans les choix qu'on fait et je sais que malgré la fatigue que tu ressens, tu as fait le choix qui s'imposait à toi et c'est bien là ce qui compte!
    Bisousss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec ta sage femme!!

      Supprimer
  3. Hihi moi j'y vois beaucoup moins de points négatifs ^^ ... sinon je n'allaiterai pas encore alors que mon loulou a 32 mois ;-)
    De mon côté, et bien je n'ai pas du tout les seins abîmés... pourtant je suis passée d'un 85A à un bon 95E ^^ Ca doit dépendre des femmes... peut-être que dans 5 ou 6 ans je pleurerais car mes seins ressembleront à des chaussettes lol (oui, je compte ré-allaiter quand bb2 voudra bien se présenter ;) )

    Pour moi le seul point négatif c'est que du coup j'ai toujours géré seule les nuits, mais après pour le reste... je n'y vois que du positif... je serais bien incapable de faire un biberon !

    Je trouve ça chouette qu'on puisse choisir, mais tellement dommage qu'on soit jugée sans arrêt quel que soit ce choix... et les choses que j'ai pu lire et prendre dans les dents car j'allaite un bambin, sont violentes et souvent mues par juste de l'ignorance (et des a priori véhiculés par les medias, les professionnels de la petite enfance trop peu formés...)
    Je suis devenue un peu militante... mais en réalité, je milite surtout pour que chaque maman, puisse avoir LA bonne information pour faire un choix éclairé, et pas par méconnaissance ou parce qu'on leur a dit ceci ou cela... Bref :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. voilà, tu as tout résumée, surtout dans ta dernière phrase! "que chaque maman puisse avoir LA bonne information"... ce qui n'est pas le cas actuellement...

      Supprimer

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)