mercredi 10 février 2016

J'ai lu pour vous : "Les Baleines préfèrent le chocolat"


Je ne suis pas critique littéraire, loin de là. Je ne dévore pas 5 livres par semaine. Mais j'aime lire.
A mon sens, il n'y a pas un style de lecture mieux qu'un autre. Il y a des styles différents.
J'ai donc décidé de reprendre la lecture... mais aussi de vous en parler. Avec mes mots, et ce que j'en ai ressenti, sans jamais vous dévoiler le contenu, afin que vous puissiez les découvrir vous-même; et pourquoi pas, que vous m'en relatiez ensuite en commentaire ce que vous en avez ressenti, avec VOS mots cette fois-ci.
J'ai donc décidé de reprendre la lecture... des tas de livres, que j'avais abandonnée par manque de temps, non pas par manque d'envie, m'attendaient dans la bibliothèque dont celui-ci : 

Les Baleines préfèrent le chocolat
Alice Éditions (Jeunesse)
Collection Deuzio 
prix indiqué sur le livre : 11,50€

Pourquoi ce livre? Parce qu’il y a beaucoup de choses qui me ressemblent dedans.
  • Un premier lieu : ce qui a attiré mon regard et m'a fait sourire de suite : Un titre tellement provocateur lorsque l'on sait que j'ai des kilos en trop, il m'appelait à le lire comme je peux dévorer le chocolat, mon péché mignon. Les baleines préfèrent le chocolat. Je suis une baleine et j'aime le chocolat!
  • Écrit par Marie Colot, née la même année que moi, en 1981...
  • L'illustration en première de couverture : Marylin Monroe : une de mes icônes préférées. Une beauté qui traverse les âges sans prendre une ride.
  • Et encore Marylin Monroe... celle qui est née un 1er juin... comme moi... mais pas que...
  • Et enfin, cette 4ème de couverture... qui invite à la lecture :
"Je flottais eu milieu du bassin quand on m'a trouvée. Il paraît que j'ai eu de la chance. C'est sûr. Un autre mercredi, Marilyn Monroe en a eu moins que moi quand on l'a découverte inanimée sur son lit. Elle savait y faire, mon idole. C'est classe de finir soudain ses jours dans des draps en satin rose. Ceux de l'hôpital où on m'a transférée sont en coton usé. Et mes fesses toucheront bientôt le sommier. Je ne me souviens que d'une ombre et d'un claquement de porte."
Burger, c'est la nouvelle de la classe et elle porte ce surnom à cause de ses kilos en trop. À coups de bonbons et de bonne humeur, elle se fait pourtant une chouette bande de copains. Ils partagent son goût débordant de la vie et se mobilisent sans hésiter, et avec une bonne dose d'inventivité, lorsque sa vie est en danger. Une histoire touchante et haute en couleurs qui célèbre le pouvoir de l'amitié, au-delà des apparences, et qui nous révèle que, tant qu'il y a de la vie, il y a peut-être de l'espoir.
Marie Colot est l'auteur de Souvenirs de ma nouvelle vie (Prix Libbylit du roman jeunesse belge), En toutes lettres et À l'encre rouge dans la même collection.
  (Les illustrations magnifiques du livre sont de Rascal)

************************
J'ai eu envie de me transporter et de vivre ce que cette bande de copain allait vivre; de me re-projeter dans mes années collège, où j'avais plutôt un sacré caractère et que rien ne me faisait peur; de savoir ce qui lui est arrivé à cette "Burger; et me prouver, encore une fois, que l'apparence ne fait pas tout, que l'amitié et l'amour sont aveugles aux kilos en trop. Dans cette vie où parfois même nos proches peuvent nous juger à notre apparence plutôt qu'à nos qualités...

J'ai lu les 10 premières pages un soir, une fois que les petits étaient couchés... Mais trop fatiguée je n'ai pas réussi à en lire plus. Et pourtant, les yeux fermés, je repensais à cette dernière phrase que j'ai lu "On a envie de lui en faire bien d'autres depuis qu'elle n'est plus là".
Le pouvoir de l'absence pour révéler des sentiments...
Alors le lendemain, c'est d'une traite que j'ai lu les 116 pages restantes du livre. Chaque page que je tournais me donnait envie de savoir ce qu'il allait se passer... Plusieurs sentiments se sont bousculés en moi en le lisant, je me suis mise à sa place (facile) et ai détesté certains de ses petits camarades.
Mais il était également facile de se mettre dans la peau des autres, dans la tête et pensée des autres.
Écrit à la 1ère personne, mais qui tourne telle une valse d'un personnage à un autre, au gré des des chapitres. Lucien, Iris, Violaine... et les autres.

Je pense qu'il s'agit d'un très bon livre pour apprendre à nos pré-adolescent à accepter les différences des autres, pour apprendre le pouvoir de l'amitié et de la communication dans certains cas. Que ce que l'on croit savoir n'est pas forcément vrai, et que l'apparence est parfois trompeuse (Livre conseillé à partir de 11 ans).
Un très bon livre pour l'apprendre aussi parfois aux adultes - à 35 ans, j'ai apprécié le lire et le conseille à mon mari également.

************************

Alice Editions ( www.alice-editions.be) m'a réservée d'autres surprises littéraires... Des illustrations magnifiques, des textes drôles et émouvants, des sujets d'actualités parfois difficiles à expliquer aux enfants : tout cela dans leurs magnifiques collections. Je vous partagerai mes lectures au fil de mes articles.

8 commentaires:

  1. cc. super article. moi aussi j'adore le titre de ce livre : les baleines préfèrent le chocolat, c'est rigolo, elles sont comme moi aussi, j'adore sa, le chocolat, lol. en plus c'est un livre sur le respect malgré les différences, c'est d'actualité

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait! le titre m'a tout de suite emballée et j'ai vraiment adoré!

      Supprimer
  2. Coucou Ohh moi aussi j'adore ça le chocolat ^_^
    Je ne l'ai pas lu mais si j'en ai l’occasion je n'hésiterais pas !
    Merci pour ton avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te le conseille, il se lit facilement, c'est un plaisir

      Supprimer
  3. Je vais attendre un peu pour offrir à mon garçon 8 ans. Il adore les livres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, il s'identifiera + aux personnages lorsqu'il sera au collège je pense...

      Supprimer
  4. Merci pour cette belle découverte! Tout à fait le genre de livres qui me plait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh et bien reste tout près j'ai plein de livres à te montrer alors

      Supprimer

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)