dimanche 27 novembre 2016

Japon - épisode 2 : les transports des premiers jours

Alors nous voilà partis pour le Japon... ok... donc pour s'y rendre, nous avons comparé les tarifs des vols à direction de TOKYO et KYOTO, les villes que nous voulions visiter.

On compare les prix, mais surtout les compagnies. Nous avions tellement apprécié les transports avec Etihad et Qatar Airways lorsque nous étions allés au Népal et en Inde, qu'on voulait un minimum de confort et de sécurité dans le choix de notre compagnie.
Pour cette partie, je fais confiance à Ven... 

Il est passé par le site Travelgenio, nous avions lu des avis mitigés mais très souvent, les avis négatifs étaient du fait de voyageurs qui n'avaient pas lu les conditions de réservation. Donc c'est parti, on passe par ce site et la compagnie aérienne sera KLM (du même groupe que Air France).

Pour 2 adultes, 1 enfant et 1 "bébé" nous avons payé 1676€ décomposé comme cela (de souvenirs) :

  • Anna 30€
  • Paul 300€
  • Ven et moi : 1376€
Je pensais sincèrement que les billets d'avion nous auraient coûté 2 fois plus cher... et là nous aurions choisi une autre destination...

Départ le 05/09/2016 à 11:45 de Frankfurt (Allemagne) direction Amsterdam, arrivée prévue à 13:00
puis départ à 14:40 d'Amsterdam, arrivée prévue à 08:40 à Narita (ville proche de Tokyo).

Il faut aussi tenir compte du décalage horaire (il est de 7h en plus au Japon de mars à octobre et 8h de plus le reste de l'année).

Cela sent bon la dure journée... on se prépare physiquement et mentalement à cette longue longue longue journée de transport, avec 2 enfants et plein de valises... 
  1. On prendra la voiture direction le travail de Ven où nous laisserons la voiture au parking de son travail.
  2. Nous prendrons un train direction l’Aéroport de Francfort. 
  3. Un premier avion jusqu'à Amsterdam. 
  4. Un second jusqu'à Narita. 
  5. Nous prendrons alors un train pour nous rendre jusqu'à Ueno (quartier de Tokyo)
  6. Puis enfin un taxi pour nous rendre jusqu'à notre logement...
Première étape : OK... nous avons même souris sur l'autoroute en voyant un grand camion-plateforme, transportant une voiture/jouet pour enfant.


Nous arrivons à l'aéroport avec de l'avance, on s'occupe rapidement de nous car nous avons des enfants en bas âge. Pour cela, n'hésitez pas à vous "montrer" avec vos enfants afin de couper les files d'attente, car croyez moi, attendre 1h en rang d'oignons avec 2 gamins qui préfèrent aller voir une vidéo sur un robot qui prend sa douche dans l'aéroport, ou qui préfèrent aller courir et se dégourdir les jambes dans ce grand espace ce n'est ni agréable pour vous, ni agréable pour les personnes qui font elles aussi la queue... pensez à vos enfants et pas au fait de "passer devant d'autres personnes". Et alors nous prenons le temps de nous amuser avec les enfants dans une zone réservée pour eux. 


Nous sommes en avance à la porte d'embarquement. Nous attendons... Attendons et ne voyons personne... CE N'EST PAS NORMAL ! Ven va demander en anglais à une employée au comptoir  de la porte pourquoi nous n'avons toujours pas été appelés ?? Facile, la réponse est : nous ne sommes pas au bon endroit! Entre temps, ils ont changé la porte d'embarquement, et où nous étions, il n'y avait aucune indication de ce changement, et comme nous étions en avance, nous avions bien vu sur le panneau d'affichage la porte d'embarquement indiquée en correspondance avec nos billets. 
On court! (avec 2 enfants et nos bagages à mains pour la nuit)... on sue... je pue... on arrive à temps pour prendre le mini bus. OUF !
Bordel! on a failli rater l'avion! Mais de toute manière, ils nous auraient attendus, c'est toujours le cas quand vous avez vos bagages en soute.

Nous sommes à l'intérieur. Enfin! Le vol s'est bien passé, très rapidement (je n'en ai plus aucun souvenir pour être honnête). Nous prenons ensuite le second avion. Maintenant nous en avons pour presque 11h de vol! Pourvu que cela se passe bien. 
Nous avons 3 sièges pour nous 4. Anna n'ayant pas encore 2 ans, elle ne paie pas de siège, ce qui est bien pour le porte monnaie, mais moins bien pour le confort. On nous propose un siège libre pour un de nous 2, une fois l'avion en vol. Le trajet se passe bien. Les enfants sont sages, ils regardent les dessins animés qui leur sont proposés (Paul a bien du regarder 10 fois "Lapin la police"; Zootopia). Anna joue avec les jeux qu'on leur a offert (mets des cartes partout), s'amuse surtout à nos pieds, elle tentait de se sauver...
Nous sommes rythmés grâce aux repas, ce qui nous a permis d'adapter le décalage horaire aux enfants. Nous avions 3 repas pour 4, mais le personnel navigant nous donnait des biscuits ou pain en plus pour compenser. Mais soyons honnêtes, un repas d'un adulte pour 2 enfants de moins de 3 ans c'est largement suffisant! 
Une fois le repas du soir (qui n'était pas à notre heure habituelle à cause du décalage), nous avons mis les enfants en pyjama de telle manière qu'ils puissent se "situer" un peu dans le temps. Nous voulions leur donner un biberon de lait chaud, mais en vol ils n'en ont pas. Ils n'ont que du lait froid ou de l'eau chaude (bon à savoir... prévoir pour les prochaines fois du lait en poudre). Ils ont dormi une grande partie du vol, Paul allongé sur les fauteuils, calé sur son père, et Anna en sens inverse, calée sur moi. Nous manquions de place, et n'avons pas beaucoup dormi. Mais tant que pour les enfants c'était bon, c'était le principal.

Nous arrivons à Narita. Priorité pour nous : les toilettes pour habiller les enfants et nous changer pour le confort (enfin pas pour nous, j'avais oublié des affaires propres), et sans surprise nous avons pu découvrir les WC japonais (je vous en parlerai plus tard avec une petite anecdote).


Notre journée transport n'était pas terminée! Nous devions aller chercher le Japan Rail Pass (dont je vous parlerai dans un autre article), nous pouvions attendre car nous n'allions nous en servir que quelques jours plus tard, mais ce qui est fait est fait et nous n'aurions pas eu à penser à cela durant notre séjour. Paul a enfin pu se dégourdir... et il était déjà à l'aise!



On s'arrête acheter des boissons et quelques petites choses à manger grâce aux yens que nous avions commandés avant notre départ et échangés à l'aéroport de Frankfurt. Premiers achats et on s'est trompé en prenant des boissons alcoolisées...  fort heureusement il restait de l'eau pour les enfants et nous avons bu avant eux!

Notre journée transport continue... on prend un train type RER qui a mit une petite heure. Fort heureusement il n'y avait presque personne. Je redoutais d'arriver à une heure de pointe avec nos valises et les enfants... premières photos et premières affiches que je n'arrive pas à lire.



Les trains sont ultras propres. Les japonais sont très "organisés". Il est très facile de se repérer, je vous en parlerai plus tard. 

Nous arrivons à Ueno. Notre logement n'étant libre qu'à 15h, nous avions un peu de temps pour nous balader un peu et nous poser. Pour cela nous avions loué des casiers en gare et avions laissé nos valises pour se balader avec plus de légèreté.

Un parc est au dessus de la gare, il faisait très très (trop) chaud et très humide. Je ne m'attendais pas à cette chaleur moite, à entendre les grillons... 




Nous avons du mal à choisir notre restaurant, nous sommes fatigués par le transport. Les enfants, eux, sont en forme. Je râle car comme toujours il faut 15 ans à Ven pour se décider de l'endroit où nous allons manger... Nous nous posons et goûtons à notre premier repas japonais dans un restaurant qui proposait même des bières à moins 2°C. Pas facile de trouver un restaurant traditionnel avec 2 enfants et poussette... Anna a un coup de chaud, mais ils mangent bien tous les deux, Anna avec la grosse cuillère et Paul au cure dent :/ d'ailleurs il raffole des algues. Dans tous les restaurants où nous irons il y a toujours du thé frais à volonté.




Petite balade autour du restaurant. Et je dois avouer que notre buggyboard maxi de Lascal qui s'adaptait sur notre poussette Peg-Perego fut d'un grand secours !! Si vous prévoyez un voyage avec de jeunes enfants, une bonne poussette, un porte bébé (nous avions pris le Manduca) et une planche telle que le buggyboard ne seront pas de trop, bien au contraire!




On retourne à la gare chercher nos valises, et on tente de prendre un taxi qui accepte de nous prendre tous les 4, avec notre poussettes, nos 2 énormes valises et nos 4 sacs...  Ven devant, les enfants, des sacs, la poussette et moi derrière, nous voilà partis vers notre logement... que je vous montrerai dans un autre article.


29 commentaires:

  1. rhoo je t'envie d'avoir pu y alleer tu le sais

    RépondreSupprimer
  2. Grand périple dit donc cela a du être fatiguant même si j en suis sûr cela vaut le coup

    RépondreSupprimer
  3. La chance,la journée a du être super fatigante mais que de beaux souvenirs pour vous et les enfants :)

    RépondreSupprimer
  4. et bien c'est déjà tout un voyage pour aller au japon, je comprend que vous etes fatiguer mais pas les enfants, c'est vrai pas facile quand les enfants ont pas leur propre chaise mais souvent les hostesse sont gentil et nous aide a mettre a l'aise
    j'ai hate de lire la suite bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. super sympas, ils ont été à notre écoute (en même temps valait mieux pour eux que les gosses ne pleurent pas lol)

      Supprimer
  5. Tu me donnes encore plus envie d'y aller !
    Hâte de lire la suite =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hâte de l'écrire et de lire ton récit au retour!

      Supprimer
  6. Rien que le voyage c'est déjà de l'aventure!
    Quel périple :)

    RépondreSupprimer
  7. Je veux liiiire la suite ! :D
    Chloé Loindetrebelle

    RépondreSupprimer
  8. Oh je me rappelle que tu m'avais parler de ces fameux toilettes mdrrr ! quelle aventure!!! on attends la suite maintenant avec impatience lol bisous

    RépondreSupprimer
  9. un souvenir inoubliable j'imagine bien ! Mamieordinaire

    RépondreSupprimer
  10. Avec des petits j'imagine que ce n'a pas toujours été facile!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bien vu! tout le séjour a été assez hard...

      Supprimer
  11. Formidable aventure!! En voyage je prends toujours mon manduca mais pas forcément la poussette. En thaïlande c'est par exemple inutile car inadapté. Hâte de lire la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on a pris aussi le manduca, mais les petites voulaient "bouger" :/

      Supprimer
  12. Réponses
    1. hâte de l'écrire, pour ces vacances je pense finir :D

      Supprimer
  13. Merci pour tous ces détails on s y croirait vivement la suite

    RépondreSupprimer
  14. Oh les toilettes! ... cela nous fait au dessin à animé "cars à Tokyo" ;)!.
    Belle aventure!! Hâte de lire la suite
    Jennifer jen

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hâte de continuer à rédiger cette aventure :D

      Supprimer
  15. Votre voyage a été mouvementé lol en tout cas ce sont de beaux souvenirs merci pour ce partage

    RépondreSupprimer

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)