samedi 15 avril 2017

Le Pacte du Silence - Editions Calmann-Levy - #unlivreetchagaz

Dans le cadre de mon projet de lecture #UnLivreEtChagaz 2 lectrices et moi-même avons pu lire :

Le pacte du silence.

De Martine Delomme
Format : 15 x 23 cm
384 pages
19,99€ format papier
13,99€ format numérique

Ce que dit le site :
" La fête bat son plein chez les Astier quand l'indiscrétion d'une aïeule révèle le secret qu' Élisabeth gardait jalousement depuis vingt-quatre ans : son ex-mari François n’a pas simplement disparu comme elle l’a toujours prétendu, il a été jeté en prison… Le monde de cette quinquagénaire dynamique à l’autorité incontestée, vacille. Elle a su reprendre en quelques années les rênes de la manufacture de porcelaine familiale en élevant seule son fils Louis. Mais aujourd'hui, elle doit affronter un nouveau défi : elle permet à Louis de retrouver la trace de son père. Quel crime François a-t-il commis ? Pourquoi n’a-t-il jamais cherché à revoir les siens ?

Alors qu’Élisabeth tente d’apporter des réponses à son fils, elle va découvrir les manipulations et les mensonges dont elle n’a jamais cessé d’être la proie pendant toutes ces années."
👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 

Avis des lectrices :


En recevant ce livre, mon instinct a eu un comme présage : mon esprit allait être envoûté par ce livre.

Ce roman par le biais de son titre respire le mystère, le suspense. Un bouquin qui j'espère tiendra ma gourmandise de livre en haleine.

Ce livre sera-t-il à la hauteur du titre ? Mon présage sera-t-il bon ? Serais je tenue en haleine?

Alors: plongeons nous dans cette aventure romanesque :

Dans ce livre, on retrouve plusieurs intrigues (je ne vous citerai que deux intrigues pour ne pas enlever le mystère de ce livre). Pour moi, ces deux intrigues que je vous cite découlent sur de nombreuses d'autres à mon gout.

* Un fils qui veut connaitre son père, son histoire … a-t-il tord ou raison?

* Une mère prit par le tourbillon du passé où la culpabilité et le remord sont les maître mots. A-t-elle raison d'éprouver du remord ? Sa culpabilité a-t-elle raison d'être la ?

Ce livre m'a soulevée beaucoup de "pourquoi" ? De "comment" ?

Ma gourmandise grandissait à chaque page de ce roman .

Pour moi, ce livre est bien rodé, chaque personnage a son histoire. Le mot mystérieux conviendrait bien à cette famille.

À chaque page que ma main tournait, mon envie de creuser ce mystère était grandissante.

L'écrivain a su lier chaque personnage à son histoire. Pour ma part, ce roman a une lecture fluide. Je n'ai ressenti aucune lourdeur à la lecture


👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 

Avis de Ana Cristina :

J'ai terminé ce livre qui m'a beaucoup plu mais je ne m'attendais pas à cette fin qui m'a beaucoup étonnée.
C'est un livre qui se lit assez vite, en plus j'ai appris dez choses sur la fabrication de la porcelaine 🙂

Ce livre m'a attirée par son résumé, mais au même temps m'a fait penser que l'on allait vite découvrir la fin. Et surprise : on va de découverte en découverte! Des personnages qui au premier abord semblaient plats sont en fait pleins de nuances, on s'attache à Elisabeth une femme à la fois forte et faible.
Jusqu'à la fin j'ai pensé savoir la vérité, avoir trouvé les réponses et comment dire... j'étais très étonnée.

On plonge dans l'univers de la porcelaine qui est décrit avec beaucoup de détails on s'y plonge avec plaisir.

Je ne connaissais pas cette auteure et ce fut une belle découverte, son écriture est fluide, agréable à lire.


👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 

Mon avis : Cécile :

Je vais commencer mon avis en parlant de la couverture : une robe "rouge" comme la passion? Le sang? Ou juste comme la couleur que l'on utilise pour attirer l’œil sur soi pour détourner les regards sur autre chose?
Mon mari quand à lui la définit comme étant une robe des années 20, "vieille", une robe de vieux : décidément il ne comprend rien au code vestimentaire ! En effet, si je présume qu'il s'agit du personnage d'Elisabeth, elle n'est point une quinquagénaire qui en même temps qu'elle revêt le costume de mamie, devient cette mamie grisonnante, au dos vouté... NON, c'est une femme d'affaire intraitable, respectée et respectable! Une femme qui tient à tenir la tête haute dans n'importe qu'elle circonstance. Une femme que j'ai admirée durant toute la lecture.
Une femme de délicatesse, de contenance et de retenue: et sa manière de tenir sa tasse de thé est révélatrice. Tasse de thé en porcelaine bien sur ! Puisque nous entrons dans une manufacture de porcelaine familiale.

Elisabeth, femme d'affaire, qui n'a d'yeux que pour son fils et l'entreprise familiale : au début j'ai eu peur que les explications sur le monde de la porcelaine soit ennuyeuses, mais au contraire, l'auteure a su en parler avec parcimonie, juste ce qu'il faut s’imprégner de l'atmosphère, mais surtout tout ce qu'il faut pour comprendre que tout tourne pour Elisabeth autour de la porcelaine Astier...

Elle gère tout, maîtrise tout... de la porcelaine... mais lorsque sa grand-mère au détour d'une seule phrase chamboule sa vie en dévoilant que son mari, n'est pas mort lors d'un accident de voiture meurtrier et qu'il est bien vivant, son fils unique, qu'elle a protégé de tout, souhaite le connaitre et découvrir la vérité.

Le pacte du silence est rompu...

Mais au même titre que la boite de Pandore, ouvrir la porte sur une vérité peut ouvrir la porte sur d'autres vérités que l'on ne souhaitait pas connaitre!

Elisabeth est prise dans son propre secret... Elle qui contrôle tout se voit ne pas contrôler la vérité!

Durant la lecture j'ai cru très souvent connaitre la vérité... mais je me suis à chaque fois trompée...
L'auteure a su ficeler plusieurs intrigues (la pseudo mort de son mari François, sa cousine, l'amitié, l'amour, les lettres anonymes...) dont le dénominateur commun est Elisabeth Astier!

Un livre parfaitement écrit, que j'ai pris un énorme plaisir à lire. Une lecture fluide, très intrigante, qui nous pousse à lire à chaque fois un paragraphe de plus tout en donnant la possibilité de s'identifier.
Voilà une auteure, Martine Delomme que je relirais de nouveau pour sa plume captivante!

Je remercie Les Editions Calmann-Levy de participer à mon projet #unlivreetchagaz

👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 ☕ 👗 

Si tu souhaites te procurer cet ouvrage, tu peux le trouver sur le site des Editions Calmann-Levy : 

Si tu souhaites suivre les actualités publiées aux Editions Calmann-Levy, tu peux suivre les suivre sur leur page facebook en cliquant ICI.

16 commentaires:

  1. Merci ton avis
    L'histoire ne m'attire pas trop malgré les 3 avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aucun soucis, il en faut pour tout le monde :D

      Supprimer
  2. Vous m'avez donné envie de le lire ^_^
    Il a l'air de tenir en haleine =)

    RépondreSupprimer
  3. le titre de se livre et sa 4eme de couverture ne m'abvait pas éttirer car j'avais peur que ce livre soit un livre dont on connait la fin avant même le milieu du livre. grace a vos avis je pense m'interessé de plus près a ce livre. merci a vous pour le partage de vos expérience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien en fait non, on ne sait qu'à la fin !!!

      Supprimer
  4. coucou j'avoue avec la photo's j'aurait pas été attiré par le livre mais le résumé et vos avis me donne envie de lire le livre, j'adore les intrigues qui nous surprennent par contre j'aime pas si la fin de l'histoire nous laissent sur notre faim mdr merci a vous tous pour votre partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ici non, cela ne laisse pas sur notre faim, et les intrigues sont bien soutenues durant tout le livre

      Supprimer
  5. Un titre qui pourrai bien le plaire a rajouter dans ma liste de lecture... Merci aux testeuses.....

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cette découverte car encore une fois, ce n'est pas un livre vers lequel je me serai tournée spontanément mais comme j'aime les intrigues, je pense qu'il pourrait beaucoup me plaire!

    RépondreSupprimer
  7. Malgré vos avis, je n ai toujours pas le temps de lire à la maison.merci pour vos partages

    RépondreSupprimer

Vous avez lu mon article? A mon tour de vous lire... un petit commentaire me fait toujours plaisir et il fait vivre le blog ;-)